Bienvenue sur la boutique en ligne de Würth France Vente de matériel pour les professionnels

Baguette de brasure : consommable indispensable des opérations de soudage

Bien choisir sa baguette de brasure permet de réaliser un raccordement idéal entre deux matériaux. Comme son nom l’indique, la brasure est en effet un métal d’ajout (cuivre, aluminium, étain, argent…) qui se présente sous la forme d’une baguette de soudure. Afin d’assurer le meilleur assemblage de soudage, Würth conseille évidemment aux professionnels de prendre en compte sa compatibilité avec les métaux à souder. Retrouvez la référence idéale parmi notre gamme !

Quelle baguette utiliser pour le brasage ?

À la différence de la soudure, qui nécessite la fusion des pièces à assembler, la brasure exige seulement celle du métal d’apport. Ce métal a une nature différente des métaux à unir (aciers, aciers moulés, cuivres, bronze, laiton, nickel argent, cupro-aluminium, nickel, fonte...), bien qu’ils doivent évidemment être adapté aux caractéristiques de ces derniers. Sa température de fusion devra notamment être inférieure à celle des pièces à joindre.

Pour réaliser le brasage, il est nécessaire de disposer d’une baguette de brasure mais aussi d’un appareil spécifique. On note l’existence de deux techniques différentes : la brasure à la flamme (avec un chalumeau et une lampe à souder) ou la brasure au fer chauffant (avec un fer à souder). Ces deux techniques permettent d’assembler et de souder efficacement deux matériaux.

Enfin, on différencie le brasage tendre, dont la température de fusion est inférieure à 450°, du brasage dur (température supérieure à 450°). Si le brasage au cuivre est réputé pour être l’un des plus économiques, le brasage à l’argent est tout particulièrement conseillé pour les canalisations de gaz : le brasage à l’argent assure une meilleure protection que le brasage au cuivre.

Le choix Würth pour vos baguettes de brasure

À la disposition des professionnels, votre fournisseur vous conseille de sélectionner votre baguette de brasure en fonction de plusieurs caractéristiques, soit :

  • du point de fusion du produit : selon les références, il pourra être compris entre 595 et 920°C,
  • de la nature du métal : argent, maillechort, cuivre, laiton, à chacun ses propriétés et ses atouts,
  • et enfin, des dimensions du produit, soit de sa longueur ou encore de son diamètre.

Garantissant une grande résistance mécanique à ceux qui les adopteront, les baguettes de brasure Würth permettront d’obtenir des résultats qualitatifs, capables de durer dans le temps.