Bienvenue sur la boutique en ligne de Würth France Vente de matériel pour les professionnels

Qu’est-ce qu’une huile de coupe soluble ?

Par fluides pour le travail des métaux, on désigne une série d'huiles et d'autres liquides qui refroidissent et lubrifient des pièces à usiner en métal pendant leur façonnage, leur meulage, leur polissage, etc. Les huiles de coupe solubles réduisent la chaleur et la friction entre l'outil de coupe et la pièce usinée tout en prévenant le brûlage des surfaces et le dégagement de fumée.

L'application de fluides pour le travail des métaux améliore également la qualité de la pièce usinée en débarrassant continuellement tant l'outil employé que la surface de la pièce des particules fines, des copeaux et des limailles métalliques qui s'y accumulent (les limailles sont les petits fragments de métal enlevés à la surface de la pièce usinée par l'outil de coupe).

A quoi sert l’huile de coupe soluble ?

La fonction des huiles de coupe solubles est d’augmenter l’efficacité des opérations d’usinage qui se manifeste par une plus grande productivité, une augmentation de la tenue des outils dans le temps, une amélioration des états de surface en respectant les tolérances.

Les principales caractéristiques des huiles de coupe solubles sont :

  • Un fort pouvoir réfrigérant,
  • Un faible coût de remplissage initial,
  • Pas de risque d’incendie,
  • Un faible risque de brouillard et d’émission de fumées liées à des vitesses de coupe élevées,
  • La propreté de l’environnement de travail,
  • La propreté des pièces usinées,
  • Un faible entraînement par les copeaux et les pièces usinées.

Comment utiliser l’huile de coupe soluble ?

Dans le cas où l’installation ne serait pas dotée de mélangeurs doseurs, la préparation de l’émulsion se fera manuellement en dehors du réservoir de la machine-outil, dans un récipient parfaitement propre, condition essentielle pour l’obtention d’un produit stable. Il est important de se reporter aux indications sur la Fiche Technique pour le dosage du produit et sur la Fiche de Données de Sécurité pour ses conditions de manipulation.

Le pratique industrielle qui consiste à remplir le réservoir de la machine-outil d’eau, puis à ajouter le concentré d’huile, le système d’arrosage étant en circulation, est totalement déconseillé car le contrôle de la formation de l’émulsion est difficile. Le mélange doit être effectué dans des proportions précises en versant l’huile dans l’eau sous agitation intense.


Entretien des bains et des réservoirs d’huile

Le contrôle périodique de l’état de l’huile de coupe pendant son temps d’utilisation est absolument nécessaire, il permet de prendre à temps les mesures destinées à corriger l’évolution des caractéristiques qui interviennent directement sur la qualité de l’usinage, sur la longévité des bains, et sur la qualité de l’environnement.

Chaque produit a son odeur propre. Par contre, un changement d’odeur est significatif d’une modification chimique et doit être pris impérativement en compte pour réaliser des mesures et contrôles complémentaires (parfois en en laboratoire).

L’eau s’évapore, les rajouts seront faits avec 1 à 2 % de moins que la concentration d’utilisation normale préconisée. Ne jamais rajouter de l’eau ou de l’huile pure…

Qu’est-ce qu’une huile de coupe soluble ?


Par fluides pour le travail des métaux, on désigne une série d'huiles et d'autres liquides qui refroidissent et lubrifient des pièces à usiner en métal pendant leur façonnage, leur meulage, leur polissage, etc. Les huiles de coupe solubles réduisent la chaleur et la friction entre l'outil de coupe et la pièce usinée tout en prévenant le brûlage des surfaces et le dégagement de fumée.

L'application de fluides pour le travail des métaux améliore également la qualité de la pièce usinée en débarrassant continuellement tant l'outil employé que la surface de la pièce des particules fines, des copeaux et des limailles métalliques qui s'y accumulent (les limailles sont les petits fragments de métal enlevés à la surface de la pièce usinée par l'outil de coupe).

A quoi sert l’huile de coupe soluble ?


La fonction des huiles de coupe solubles est d’augmenter l’efficacité des opérations d’usinage qui se manifeste par une plus grande productivité, une augmentation de la tenue des outils dans le temps, une amélioration des états de surface en respectant les tolérances.

Les principales caractéristiques des huiles de coupe solubles sont :

·         Un fort pouvoir réfrigérant,

·         Un faible coût de remplissage initial,

·         Pas de risque d’incendie,

·         Un faible risque de brouillard et d’émission de fumées liées à des vitesses de coupe élevées,

·         La propreté de l’environnement de travail,

·         La propreté des pièces usinées,

·         Un faible entraînement par les copeaux et les pièces usinées.

Comment utiliser l’huile de coupe soluble ?


Dans le cas où l’installation ne serait pas dotée de mélangeurs doseurs, la préparation de l’émulsion se fera manuellement en dehors du réservoir de la machine-outil, dans un récipient parfaitement propre, condition essentielle pour l’obtention d’un produit stable. Il est important de se reporter aux indications sur la Fiche Technique pour le dosage du produit et sur la Fiche de Données de Sécurité pour ses conditions de manipulation.

Le pratique industrielle qui consiste à remplir le réservoir de la machine-outil d’eau, puis à ajouter le concentré d’huile, le système d’arrosage étant en circulation, est totalement déconseillé car le contrôle de la formation de l’émulsion est difficile. Le mélange doit être effectué dans des proportions précises en versant l’huile dans l’eau sous agitation intense.


Entretien des bains et des réservoirs d’huile


Le contrôle périodique de l’état de l’huile de coupe pendant son temps d’utilisation est absolument nécessaire, il permet de prendre à temps les mesures destinées à corriger l’évolution des caractéristiques qui interviennent directement sur la qualité de l’usinage, sur la longévité des bains, et sur la qualité de l’environnement.

Chaque produit a son odeur propre. Par contre, un changement d’odeur est significatif d’une modification chimique et doit être pris impérativement en compte pour réaliser des mesures et contrôles complémentaires (parfois en en laboratoire).

L’eau s’évapore, les rajouts seront faits avec 1 à 2 % de moins que la concentration d’utilisation normale préconisée. Ne jamais rajouter de l’eau ou de l’huile pure…