Bienvenue sur la boutique en ligne de Würth France Vente de matériel pour les professionnels

Le pare-vapeur est matériau imperméable en plaque ou en film mis en oeuvre sur la face chaude de la paroi (verticale, horizontale ou inclinée). Ce film doit être étanche à l’eau.

Un pare-vapeur remplit plusieurs fonctions :

  • Limiter la transmission de vapeur d’eau à travers la paroi, pour éviter la formation du point de rosée à l’intérieur de l’isolant.
  • Contribuer à assurer l’étanchéité à l’air de l’ouvrage. Cette notion consiste à rendre l’habitation étanche au flux d’air afin de limiter au minimum les pertes d’énergie et les gênes occasionnées.

Mise en oeuvre :

Il doit toujours être placé du côté intérieur du local chauffé (combles, murs, planchers) sous forme d’enveloppe tendue et continue entre l’isolant et le revêtement intérieur (placo, lambris, etc.).

Les matériaux adhérents aux isolants fibreux (papier, etc.) ne peuvent être considérés comme pare-vapeur.

La continuité du pare-vapeur peut être obtenue par un recouvrement de 5 cm minimum des lés ou du collage de ceux-ci (utiliser l’adhésif Eurasol et la colle étanche PU 40). Assurez également cette continuité par recouvrement au niveau des angles et des découpes (menuiseries) grâce à l’Eurasol+ .

La fixation du pare-vapeur se fait par agrafage ou clouage sur la structure.

Les percements ou orifices (gaines, etc.) réduisent considérablement l’efficacité du film. Ils doivent donc être évités.

Il est préférable d'utiliser le film pare-vapeur du côté intérieur, quel que soit le type de mur support, afin de limiter le risque de condensation sur la face arrière du bardage. Cette condensation entraînerait en effet une humidification quasi permanente des lames, équivalente à une classe de risque d’attaques biologiques 4.

Le pare-vapeur est matériau imperméable en plaque ou en film mis en oeuvre sur la face chaude de la paroi (verticale, horizontale ou inclinée). Ce film doit être étanche à l’eau.

Un pare-vapeur remplit plusieurs fonctions :


• Limiter la transmission de vapeur d’eau à travers la paroi, pour éviter la formation du point de rosée à l’intérieur de l’isolant.

• Contribuer à assurer l’étanchéité à l’air de l’ouvrage. Cette notion consiste à rendre l’habitation étanche au flux d’air afin de limiter au minimum les pertes d’énergie et les gênes occasionnées.


Mise en oeuvre :


• Il doit toujours être placé du côté intérieur du local chauffé (combles, murs, planchers) sous forme d’enveloppe tendue et continue entre l’isolant et le revêtement intérieur (placo, lambris, etc.).

• Les matériaux adhérents aux isolants fibreux (papier, etc.) ne peuvent être considérés comme pare-vapeur.

• La continuité du pare-vapeur peut être obtenue par un recouvrement de 5 cm minimum des lés ou du collage de ceux-ci (utiliser l’adhésif Eurasol et la colle étanche PU 40). Assurez également cette continuité par recouvrement au niveau des angles et des découpes (menuiseries) grâce à l’Eurasol+ .

• La fixation du pare-vapeur se fait par agrafage ou clouage sur la structure.

• Les percements ou orifices (gaines, etc.) réduisent considérablement l’efficacité du film. Ils doivent donc être évités.

• Il est préférable d'utiliser le film pare-vapeur du côté intérieur, quel que soit le type de mur support, afin de limiter le risque de condensation sur la face arrière du bardage. Cette condensation entraînerait en effet une humidification quasi permanente des lames, équivalente à une classe de risque d’attaques biologiques 4.